Sondage décroissant

Lors des élections cantonales 2013, le ROC-NE a réalisé un sondage auprès des candidats aux élections cantonales Neuchâteloises.

Voici une explication de la démarche et une communication des résultats.

Réseau objection de croissance

Malgré la diversité des partis politiques qui participent aux élections cantonales, il y a une pensée unique qui domine: celle de la croissance économique.

Les partis se battent sur les méthodes pour faire croitre le gâteau et sur la manière de le redistribuer mais leurs programmes ne remettent jamais en cause les fondements d’un système basé sur le «toujours plus».

Ceci d’autant plus que ce système ne semble pas résoudre les multiples crises environnementale, sociale et financière qui menacent notre société.

Fort de ce constat, les « membres » du ROC neuchâtelois ont construit de manière collaborative un sondage qui a été adressé aux candidats aux élections cantonales:

http://tinyurl.com/sondageRocneElections2013

Ce sondage a pour but d’aller au delà des slogans de façade des partis, pour questionner directement les personnes engagées dans l’avenir de notre région, sur des sujets pas toujours évoqués.

Ce sondage permet de trouver et voter pour les candidats qui sont ouverts aux idées de la décroissance.
Le second objectif de ce sondage est de semer des graines dans l’esprit de nos futurs décideurs: oui, il existe un mouvement local qui est sensible aux idées de la décroissance.

Les questions de ce sondage ont pour thèmes sous-jacents, la relocalisation de l’économie, la transition vers une agriculture sans énergies fossiles, la diminution du temps de travail au profit du temps de vivre, la décolonisation de l’imaginaire (l’innovation ne concerne pas que le high-tech. Il est aussi possible d’innover dans le low-tech), la révision du système financier et monétaire, l’élargissement qualitatif de la démocratie, l’énergie et la mobilité (douce).

Etrangement, la synthèse des résultats montre des avis majoritairement proches de ceux du ROC:

http://tinyurl.com/syntheseSondageRocElections13

Ceci semble s’expliquer tout simplement par le fait qu’une majorité des candidats qui ont répondu au sondage sont ceux qui sont déjà ouverts aux idées de la décroissance.

28% des candidats au grand conseil ont répondu au sondage. Les partis qui ont proportionnellement le plus répondu sont Les Verts et l’UDC, soit le parti avec les idées les plus proches de la décroissance et le parti avec les idées les plus opposées!

Puis le PS, PLR et le POP suivent.

Voici les réponses détaillées par personne:

http://tinyurl.com/ResulatSondageRocneElections13

Le ROC en bref

Le ROC est un réseau informel qui rassemble des personnes et des associations qui réfutent la doctrine de la croissance économique illimitée.

Le ROC s’engage pour décoloniser l’imaginaire du mythe de la croissance illimitée, et soutiens les alternatives anti-productivistes et les prémices d’une société de la convivialité.

Pour en savoir plus, voici le « Manifeste du ROC suisse« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *