Plateforme du ROC-Genève

Le Roc-Genève a adopté le 24 mars 2010, lors d’une de ses rencontres plénière, la nouvelle plateforme/charte qui la guidera à l’avenir quant à ses objectifs, engagements et autres mobilisations

Le ROC- Genève

Le « Réseau Objection de Croissance » genevois (ROCge) est indépendant du point de vue politique, économique et religieux.

Constats

Constatant les effets désastreux de la croissance économique

  • 1. qui épuise les ressources naturelles de notre planète (pétrole, minerais, forêts, eau, sols, etc.);
  • 2. qui induit une dégradation accélérée et irréversible de la biosphère (changement des climats, perte de la biodiversité, pollutions);
  • 3. qui aliène l’être humain (relâchement des liens sociaux, accélération des rythmes de vie et de travail, surconsommation, uniformisation culturelle, etc.);
  • 4. qui creuse les inégalités entre ceux qui en profitent et ceux qu’elle sacrifie, autant à l’échelle locale que planétaire;
  • 5. qui n’assure même pas l’accès de tous aux besoins fondamentaux d’alimentation, de santé, d’habitat et de sécurité;
  • 6. qui est inadaptée à la réalité démographique et aux limites de la planète, 

Objectifs

Le ROC-ge a pour objectifs: de libérer la société du dogme de la croissance illimitée, de contester sa doctrine, de promouvoir une pensée respectueuse à l’égard de la vie sur terre et des générations futures, et d’élaborer une alternative sociétale et économique en harmonie avec les limites de la planète et les besoins de l’humanité.

Engagements

Au-delà de la critique de la croissance économique, les membres du ROC-ge s’engagent:

  1. Pour une gestion responsable et participative des ressources naturelles et des biens communs tant au niveau local que mondial;
  2. Pour l’accès de tous à une vie digne et décente;
  3. Pour des relations solidaires et coopératives, contre la compétition et la guerre;
  4. Pour la défense du principe de souveraineté alimentaire;
  5. Pour la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, contre la brevetabilité du vivant;
  6. Pour une maîtrise des techniques afin d’améliorer la qualité de vie dans le respect de l’environnement;
  7. Pour la reconversion des industries nuisibles à l’environnement et à la santé, et pour l’élimination des productions socialement inutiles et dont l’obsolescence est programmée;
  8. Pour une réappropriation de l’économie et du système financier au service du bien commun;
  9. Pour une relocalisation de l’économie, pour la préservation ainsi que le partage des savoirs et des savoir-faire;
  10. Pour une information honnête et responsable, contre les pratiques manipulatrices de la publicité;
  11. Pour privilégier les relations plutôt que les transactions, pour démarchandiser les rapports sociaux, et contre l’illusion que tout est quantifiable et monnayable;
  12. Pour le développement de l’éducation, de la culture, des sciences et des arts, en privilégiant la joie de vivre à travers des bonheurs immatériels;
  13. Pour un mode de vie plus frugal et moins gourmand en ressources, afin de vivre mieux en consommant moins et autrement;
  14. Pour se réapproprier le temps de vivre et retrouver le sens du partage.

3 réflexions au sujet de « Plateforme du ROC-Genève »

  1. Fabian Martinez

    je souhaite m’engager et faire partie du mouvement contre ce mythe de la croissance!
    j’aimerai rentrer en contacte et rencontrer d’autres personnes que militent pour la décroissance et le changement des nos modes de vie qui sont très liés aux modes de comportement imposées par la société de consommation!

    Répondre
  2. decroissance Auteur de l’article

    C’est une excellente idée que de rejoindre ce mouvement.
    Pour recevoir les informations du ROC-Genève, je vous inviter à écrire à l’adresse e-mail: rocge@decroissance.ch et de demander de vous inscrire à la liste de diffusion.
    Bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *