Moins de biens, plus de liens

Un des slogans de la décroissance est « Moins de biens, plus de liens« .

Ce slogan signifie que ce qui compte dans la vie, ce n’est pas d’accumuler le plus possible de biens matériels mais d’avoir des liens sociaux.

CostardOr, « notre » société de consommation est basée sur l’individualisme. Pour vendre un maximum d’objets, il faut que chacun ait son propre objet.

Chacun a son propre aspirateur, son propre four à raclette, sa propre voiture, son propre costard…

Mais ce n’est pas l’avis des objecteurs de croissance.

A la place d’une économie de consommation (et donc aussi de productivisme) nous sommes favorable à une économie de fonctionnalité.

Une économie dans laquelle on échange des droits d’usage sur des objets plutôt que les objets eux-mêmes.

Et ça se concrétise comment une économie de fonctionnalité ?

Ce qui est bien, c’est que ce n’est pas une utopie. Tout est déjà là. Il suffit de choisir d’utiliser ce qui existe et de ne plus favoriser les anciens schémas.

pumpipumpe

Pour aller plus loin

Une réflexion au sujet de « Moins de biens, plus de liens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *