Archives pour la catégorie ROC-VD

Le ROC-VD

Café décroissance – Entreprendre autrement ?

Après une petite pause estivale, nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 6 septembre, à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance sur le thème :

Entreprendre autrement ?

Nous nous trouvons dans un monde où d’une part les entreprises sont de plus en plus grandes et verticalisées et où d’autre part, de nouvelles formes de production (auto-entreprenariat, ubérisation, etc) isolent et individualisent les travailleurs. Devant ces deux facettes d’un même système déshumanisant, il existe des alternatives qui sortent des canons de la productivité et de la compétitivité. Le ROC vous propose de rencontrer deux acteurs de l’économie alternative.

La personne avant le profit; Des décisions prises collectivement; Les statuts et les salaires égaux pour tout-e-s les employé-e-s; Le respect de critères éthiques, sociaux et économiques. Ce ne sont que certains des attributs que nous vous invitons à découvrir et discuter lors de cette rencontre avec la librairie du Boulevard et la chambre de l’économie sociale et solidaire de Genève.

Intervenant-e-s
Anne Dürr de « La Librairie du Boulevard », société coopérative fonctionnant en autogestion

Lara Baranzini, responsable pôle développement et promotion de l’Economie Sociale et Solidaire, APRÈS-GE

Alexandre Burnand, membre du comité d’APRÈS-VD et prestataire d’APRÈS-GE, co-président de la société coopérative neonomia

Informations pratiques
Cette soirée, qui fait partie de la série Au nom du profit tout est permis, est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.
Le débat continue de manière informelle autour d’un buffet de salades (trop chaud pour la soupe!) que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons des salades, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter le repas. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Café décroissance – Les multinationales à l’ère de l’Anthropocène

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 3 mai, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Les multinationales à l’ère de l’Anthropocèneunnamed

L’activité humaine serait-elle devenue une force tellurique si puissante qu’elle altère irréversiblement l’environnement ? Cette hypothèse porte un nom : l’anthropocène. Ce qui arrive à la planète n’est pas une crise environnementale, c’est une révolution géolgique d’origine humaine. Les traces de notre âge urbain, consumériste, chimique et nucléaire resteront des milliers voire des millions d’années dans les archives géologiques de la terre.

Inconnu il y a vingt ans, rarement un terme scientifique aura si vite intégré le vocabulaire courant. Les chercheurs débattent sur le début de cette nouvelle ère. Mais l’enjeu n’est pas seulement scientifique, il est aussi politique et recouvre des débats décisifs pour l’avenir même de la vie sur Terre.

Que signifie une ère géologique dans le vocabulaire instantané des multinationales dont les profits sont calculés au trimestre ? Comment apréhender les décisions prises par des managers basés sur les bénéfices financiers immédiats de ces entreprise alors que leurs impacts aura des conséquences à l’échelle planétaires sur des milions d’années ?

Après une introduction sur la thématique de l’anthropocène et ses grands enjeux, la deuxième partie de soirée sera consacrée à une discussion participative sur le paradoxe temporel entre le temps long et les profits immédiats des multinationales.

Intervenant

Nicolas Kramar, directeur du Musée de la Nature de Sion. Le musée accueille une exposition autour de l’Anthropocène du 18 juin 2016 au 8 janvier 2017.

Cet événement fait partie de la série Au nom du profit tout est permis.

Informations pratiques

La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Café décroissance – Projets durables selon les écovillages

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 1er mars, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Projets durables selon les écovillages

Après un demi-siècle d’expérimentations communautaires, les écovillages qui fleurissent partout dans le monde ont mis en évidence ce qui est important pour mener à bien des projets durables. Nous pouvons apprendre de leur expérience et semer des solutions qui sont viables écologiquement, productives économiquement, justes socialement et adaptées à la culture locale. Cette approche universelle favorise une meilleure qualité de vie en développant les liens avec soi-même, les autres et la nature.

Enseignés depuis 10 ans par Gaia Education et le Réseau Mondial des Ecovillages (GEN), les 4 aspects sont à la base de la formation certifiante Design de Systèmes Durables.

Intervenant
Soirée animée par Mim et André Meilland, concepteurs et formateurs en systèmes durables.

Informations pratiques
La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.
Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Rencontrer le ROC-VD
Nos activités vous intéresse? Vous voulez participer activement, ou simplement en savoir plus? Venez nous rencontrer lors de notre prochaine réunion mensuelle le mardi 23 février à 19h à la cafet’  de Pôle Sud au 1er étage. On se réjouit de vous voir!

Michel-Maxime-Egger

Café décroissance – Ecopsychologie : à l’écoute des voix de la terre

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 2 février, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Ecopsychologie : à l’écoute des voix de la terre

Pourquoi un tel fossé entre l’information sur les maux de la planète et l’insuffisance des changements de comportement ? Quelles sont les racines – historiques et psychiques – des relations déséquilibrées entre l’être humain et la nature ? Mouvement développé avant tout dans le monde anglo-saxon, l’écopsychologie explore ces questions en profondeur. Elle propose des pistes – théoriques et pratiques – pour nous reconnecter avec la Terre, en honorant notre peine pour le monde, changeant notre regard sur les autres qu’humains, découvrant les dimensions écologiques de notre moi et de notre inconscient. Une contribution forte pour la transition – intérieure et extérieure – vers une société qui respecte la toile de la vie plutôt qu’elle ne la détruit.

Conférence suivie d’un moment d’échanges et d’exercices de « travail qui relie ».

Intervenant

Michel Maxime Egger, auteur de « Soigner l’esprit, guérir la Terre. Introduction à l’écopsychologie » (Labor et Fides, 2015)

Informations pratiques

La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Café Décroissance: Les courants de l’écologie – soirée participative

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 12 janvier, à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour le premier Café Décroissance de l’année qui aura pour thème : « Les courants de l’écologie »

Écologie profonde ou politique, initiatives des Villes en Transition ou des Colibris, décroissance ou permaculture: les mouvements sociaux et les écoles de pensée directement ou indirectement liés à la décroissance sont multiples et divers. Il est souvent difficile de les distinguer et de les nommer sans équivoque.

Pour ce café décroissance, nous n’avons invité ni grand penseur, ni professeur d’université. En vue de sortir d’une logique de « consommation des idées » et se réapproprier des outils d’auto-formation et d’éducation populaire, nous vous invitons à participer à des exercices interactifs qui vous feront découvrir les différents courants de l’écologie et mieux comprendre leurs fondements et leur portée. Venez donc l’esprit ouvert, prêt à réfléchir, discuter et participer.

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

Informations pratiques :
Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar.

Lehmann_couv_Ecologie

Café Décroissance: Présentation du livre Vivre dans un monde fini

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le 1 décembre, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

La présentation du livre Vivre dans un monde fini. Lehmann_couv_Ecologie

Ce livre regroupe des textes représentatifs de la pensée de Pierre Lehmann,  écrits entre 1977 et 2013, sélectionnés et présentés par Philippe Huguenin, sur la base d’un travail d’archivage de François Iselin.

Au début de sa carrière, Pierre Lehmann a exercé sa profession  dans de grandes sociétés industrielles où il a pu constater les aberrations de notre système productiviste. Cette prise de conscience l’a conduit à dénoncer sans relâche les dangers de l’emprise du monde économique sur la société et les menaces qui il fait peser sur la vie et l’humanité.

Expert reconnu pour dénoncer les méfaits du nucléaire, il a élargi sa réflexion à d’autres sujets, comme l’assurance maladie obligatoire, le progrès technologique et la recherche scientifique, l’exercice du pouvoir, la démographie, l’armée et plus récemment la décroissance. (Pour plus d’information sur Pierre Lehmann, veillez lire le texte que vous trouvez en pièce jointe).

*Le livre sera présenté par les intervenants suivants :*

Philippe Huguenin, ingénieur et éducateur en énergie, est engagé dans des projets visant à l’autonomie énergétique, a été membre de la rédaction de Moins !

et Pierre Lehmann, ingénieur physicien, a participé à la fin des années  ’50 au programme nucléaire suisse, a ensuite travaillé pour une grosse société de prospection pétrolière avant de fonder un bureau d’étude en conseil et analyse de l’environnement à Vevey.

*Informations pratiques :*

Après une brève introduction, nous proposerons au public de former plusieurs groupes pour discuter de quelques thématiques abordées par Pierre Lehmann dans son livre : comment ces questions sont-elles abordées par le mouvement de la décroissance et quels sont aujourd’hui les obstacles à leur mise en place ?

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe canadienne que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar.

*Organisation :*

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

 

Pub et com à l’assaut des consommateurs

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier mardi prochain, le 3 novembre 2015,

comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Soirée-débat autour de l’agression publicitaire et des moyens d’y résister,

ROC-VD_FLIP_3nov2015

animée par Mathilde Jordan, membre du F-L-I-P
(Front de Libération de l’Invasion Publicitaire: www.f-l-i-p.org )

et Mirko Locatelli, membre du F-L-I-P et de la rédaction du journal Moins! (www.achetezmoins.ch)

Chaque jour, nous sommes exposéEs à plusieurs centaines de messages commerciaux qui rivalisent en agressivité pour parvenir à s’imposer à notre attention. Si l’affichage publicitaire n’est de loin pas le seul responsable de cette pollution visuelle, il demeure l’un des trop rares domaines dans lesquels les habitantEs d’une ville possèdent de véritables marges d’action. À nous de nous en servir pour revendiquer un droit de non-réception et pour proposer d’autres usages de ces espaces publics, au service non pas de l’économie et de la société de consommation, mais du vivre ensemble.

Après une première partie d’introduction aux misères de l’industrie publicitaire et ses conséquences sociales et écologiques presentée par les membres du FLIP, cet atelier de résistance à la pub-trefaction de l’espace public propose aux participantEs de réfléchir ensemble aux différentes actions possibles pour s’y opposer activement en vue de la journée sans achat du 28 novembre 2015.

Organisation : La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

Informations pratiques : Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar.

N’hésitez pas à en parler autour de vous, merci ! Au plaisir de vous retrouver nombreuses et nombreux,

Café décroissance – La résistance contre les OGM en Suisse: quelles luttes, hier et aujourd’hui?

Le ROC Vaud est heureux de vous convier ce mardi 2 juin 2015, à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour son prochain Café décroissance qui aura comme thème :

La résistance contre les OGM en Suisse: quelles luttes, hier et aujourd’hui?

94339

« Le champ du contrôle » : Une nouvelle brochure propose une critique élargie autour de la question des OGM et des autres recherches scientifiques et technologiques, dans le but de contribuer aux luttes de résistance et d’émancipation vis-à-vis du système global de domination. Pour télécharger la brochure: https://infokiosques.net/spip.php?article1173

A cette occasion nous aurons la chance d’accueillir :

Rudi Berli du syndicat Uniterre

Deux membres de l’Infotour contre le génie génétique et la domination

– Georges Tafelmacher du groupe « NON OGM à Pully ».

Alors que la recherche publique suisse a repris des essais en plein champ, que l’office fédéral de l’environnement vient d’autoriser les essais de patates OGM et que le parlement envisage la fin du moratoire, nous vous invitons à écouter quelques actrices et acteurs de l’opposition au génie génétique dans l’agriculture et à explorer ensemble les perspectives actuelles de résistance.

Organisation :

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

 

Informations pratiques :

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!

Café décroissance « L’éducation à domicile, une alternative décroissante à l’école? »

Le ROC-Vaud est heureux de vous convier à son prochain Café décroissance, qui aura lieu comme d’habitude à Pôle Sud le mardi 5 mai 2015 à 19h, avec comme thème « L’éducation à domicile, une alternative décroissante à l’école? », et comme intervenant-e-s :

Mical Vuataz Staquet, titulaire du brevet d’avocat, est maman de trois  enfants instruits en famille, dont l’aîné a dix-neuf ans. feelogoElle est fondatrice du centre « Faire l’Ecole En Liberté » (FEEL), nouvellement créé dans le canton de Vaud, qui offre aux parents pratiquant l’instruction en famille (ou « école à domicile ») un lieu d’activités et d’échange spécifiquement conçu pour les aider dans leur mission d’éducation.

Mathieu Glayre, objecteur de croissance et co-rédacteur du journal romand  d’écologie politique Moins!. Il travaille également en tant qu’enseignant avec de jeunes migrant-e-s. Depuis la rentrée passée, avec sa compagne et un couple d’ami-e-s, il a décidé de tenter l’aventure de la déscolarisation de ses 3 enfants.

Plusieurs penseurs critiques de la croissance ou provenant de l’écologie politique se sont intéressés à la critique de la scolarisation de la société, pour faire le constat comme Ivan Illich que l’éducation, dans nos sociétés modernes, se réduisait souvent à un produit de consommation comme un autre. Cependant, remettre en question le paradigme de l’éducation obligatoire, revendiqué comme un héritage précieux des luttes menées par nos ancêtres pour une éducation disponible pour tou-te-s, ne va pas de soi.

Or l’école du 21ème siècle subit, comme d’autres institutions, les effet des politiques néolibérales : inégalités sociales accrues, assujettissement croissant des élèves à la logique de la concurrence et au mécanisme de l’endettement, marchandisation de la culture et des savoirs, transformation des institutions publiques en « entreprises », etc.

Dès lors, les critiques de la société de croissance, chères aux courants se réclamant de l’écologie, peuvent-elles faire l’économie de ce que Ivan Illich nomme le mythe de l’éducation nationale brute : « jeter à bas le mythe du « produit national brut » ne se conçoit pas sans s’attaquer en même temps à celui de « l’éducation nationale brute » qui conduit à la capitalisation de la main d’œuvre » (« Une société sans école », 1971) ?!

Notre Café décroissance propose donc de s’attaquer à ce mythe, et de tenter de répondre aux questions suivantes grâce à nos deux invité-e-s :

Les apprentissages capturés en-dehors du cadre de l’institution ne sont-ils pas largement dénigrés dans nos sociétés ?

L’apprentissage peut-il se faire en dehors de la consommation normalisée du savoir ?

Quelles formes de résistance pouvons-nous mettre en place pour que se forment des personnes libres de refuser les mirages de la société de croissance ?

 

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

Informations pratiques

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!

Marché Gratuit et soirée sur le partage

Marché_Gratuit_ROC-PoleSUD

Le ROC Vaud est heureux de vous inviter à son Marché Gratuit (cf. affiche ci-dessus) le mardi 7 avril 2015 à Pôle Sud.

En effet, à la place de notre traditionnel Café Décroissance mensuel, nous vous invitons à une soirée spéciale sur le thème du partage.

Cette fois-ci, il n’y aura pas de long discours mais une introduction à quelques initiatives régionales de partage suivie d’un marché gratuit.

Programme de la soirée :

19h: Présentations des initiatives locales

Collectif Entropia (Nyon)
– Systèmes d’échanges locaux (SEL de Lausanne)
– Association Viv(r)e la gratuité (Vevey)
Autocollant Pumpipumpe – Suisse Romande

20h: Marché gratuit autour d’une soupe canadienne.

Venez avec ce dont vous n’avez plus besoin, ou les mains vides, partez avec ce qui vous sera utile. Au marché gratuit, il n’y a pas d’échange d’argent, ni même de troc. On donne et reçoit sans obligation de réciprocité. Il ne s’agit pas d’un débarras. A la fin de la soirée, chacun récupère ses objets qui n’ont pas trouvé preneur.

Pendant cette soirée, nous partagerons comme d’habitude une soupe. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud, centre socioculturel de l’Union Syndicale Vaudoise.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!