Archives pour la catégorie Articles

Café Décroissance “Médecine et décroissance sont-elles compatibles?”

Cafe_decroissance

 

Le ROC-Vaud se réjouit de vous inviter à son prochain Café décroissance qui aura lieu mardi 2 décembre 2014, dès 19h à Pôle Sud, et est intitulé

“Médecine et décroissance sont-elles compatibles?”

Nous recevrons à cette occasion François Choffat, médecin généraliste spécialisé en homéopathie et en nutrithérapie. Il est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Hold-Up sur la santé ».

92493_f.jpgLes coûts de la médecine affichent une croissance très supérieure à la moyenne. Pourtant cette croissance ne correspond pas à des besoins de soins réels, mais à à des manipulations commerciales qui créent des besoins fictifs en jouant sur la peur de la souffrance et de la mort. La promotion d’une prétendue prévention tous azimuts permet de faire consommer de la médecine à des populations en bonne santé. Par ailleurs la croissance de la consommation, alimentaire en particulier, crée des maladies qu’on peut réellement prévenir en modifiant son comportement de consommateur. Il faut aussi savoir que les médecines complémentaires permettent, non pas de remplacer la médecine, mais de résoudre la majorité des problèmes de santé ordinaires à moindres frais et à moindres risques.

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

Informations pratiques

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar comme auparavant.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!

TTB Logo-Green

Café décroissance « S’allier pour la Transition »

Le ROC-Vaud est heureux de vous inviter à son prochain Café décroissance, mardi 4 novembre à 19h, à Pôle Sud, Av. Jean-Jacques Mercier 3, Lausanne. Il aura pour titre :

S’allier pour la Transition !

Lors de ce Café consacré à la transition nous avons la chance d’accueillir le Collectif pour une transition citoyenne qui rassemble 16 organisations de la société civile oeuvrant partout en France à la construction d’une société écologique, sociale et humaine. Marc Favier, délégué général de la Coopérative de finance éthique (CFE) et coordinateur du Collectif, présentera l’expérience du Collectif créé en France en 2013 pour rendre plus visible les alternatives concrètes dans chaque domaine de la vie quotidienne mais aussi incarner la dimension systémique de ces changements.

Le Collectif réunit des organisations emblématiques d’une autre vision de la société et de l’économie: les Colibris de Pierre Rabhi, le think tank altermondialiste et citoyen Attac France, des coopératives et associations de l’économie sociale, solidaire et écologique (Energie Partagée, Enercoop, Biocoop, Terre de Liens, le mouvement des AMAP…), la banque éthique française NEF, le mouvement de justice climatique Alternatiba, et bien d’autres encore.

Fort de ces complémentarités et d’un ancrage territorial solide, le Collectif a organisé le 27 septembre dernier la Journée nationale de la Transition qui a mobilisé plus de 20 000 participants dans 80 départements français. Marc Favier présentera l’histoire du Collectif, ses objectifs, ses projets, son fonctionnement… Il répondra surtout à nos questions et réflexions à un moment où le besoin d’unir les forces du changement citoyen en Suisse romande est souvent évoqué.

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud, le Réseau romand des communs, les Journées des Alternatives urbaines, Ecoattitude, Alternatiba Léman, le Forum pour une nouvelle gouvernance mondiale et la Fondation Charles Léopold Mayer.

Informations pratiques

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar comme auparavant.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses! 

Café décroissance sur Ecopop avec Anne-Catherine Menétrey-Savary

Le ROC-Vaud est heureux de vous inviter à son prochain Café décroissance…

« Trop d’humains ou trop d’égoïstes ? Ecopop en débat »

qui aura lieu le mardi 7 octobre 2014 à 19h, à Pôle Sud.

Invitée : Anne-Catherine Menétrey-Savary.

Présentation :

Le 30 novembre prochain les ciotyen-ne-s suisses devront se prononcer sur l’initiative « Halte à la surpopulation – Pour la préservation des ressources naturelles », lancée par Ecopop, du nom de l’association « Ecologie et population ». Cette initiative s’inscrit clairement dans le prolongement de celle xénophobe de l’UDC contre «l’immigration de masse» visant à imposer des contingents, tout en allant plus loin puisqu’elle veut limiter à 0,2% par an la croissance de la population résidente.

http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=8935

http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=8935

Si les initiant-e-s prétendent s’attaquer aux effets néfastes de la croissance (mitage du territoire, infrastructures de transport insuffisantes, logements inabordables, ressources énergétiques non renouvelables, etc.) ils font en fait porter le chapeau à l’immigration et à la surpopulation des pays en développement. Ce réflexe néomalthusien n’est malheureusement pas récent dans l’histoire de l’écologie politique.

On peut en effet parler de tradition néomalthusienne au vu des écrits sortis durant les 50 dernières années : ceux de Paul Ehrlich, en 1968, proposant des stérilisations forcées pour éviter l’apocalypse pour l’an 2’000 ; ceux de Garrett Hardin en 1974, plaidant pour le contrôle des naissances et une suspension de l’aide alimentaire aux pays pauvres car la survie de l’occident l’exigerait ; l’appel pour une réduction importante de la population, dans les années 1980, de la part des membres du mouvement de la deep ecology (Dave Foreman appelle à ne pas apporter d’aide en Ethiopie durant la famine pour « laisser la nature retrouver un équilibre »). Plus récemment enfin, en 2009, à l’aube du Sommet de Copenhague, le think thank Optimum Population Trust défendait une étude démontrant qu’il valait mieux économiquement investir dans le planning familial que dans les énergies renouvelables pour baisser le CO2.

Mais pour la plupart des décroissants, ce sont bien les modes de production et de consommation qui aggravent le dérèglement climatique. Pour aborder ces questions, et montrer que l’équation d’Ecopop selon laquelle si l’on était moins nombreux on respecterait davantage la nature ne tient pas, nous aurons la chance d’accueillir pour un Café décroissance, Anne-Catherine Menétrey-Savary, ancienne membre du Parti ouvrier et populaire (POP), ancienne conseillère nationale et actuelle membre des Verts.

Entrée libre.

Informations pratiques

Quoi ? Le débat se continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar comme auparavant.

Organisation : Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en collaboration avec Pôle Sud

Où ? : Pôle-Sud, Avenue Jean-Jacques Mercier 3, 1003 Lausanne (Métro M1-M2, arrêt Flon)

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!

Soirée de soutien en faveur de la caravane à vélo

Le comité de la caravane à vélo pour rouler à la conférence sur la décroissance à Leipzig vous invite touTEs à la soirée de soutien du 19 juin à l’espace autogéré. C’est l’occasion de mieux connaître notre groupe et notre projet ou simplement passer une soirée conviviale avec nous autour d’un repas végan.

Où: Espace autogéré à Lausanne

Quand: Jeudi, le 19 juin vers 20h

Caravane à vélo Leipzig

Des nouvelles de la caravane à vélo pour aller à Leipzig!

Caravane à vélo Leipzig
Pourquoi rouler ensemble à Leipzig ?

Il s’agit d’un voyage décroissant et convivial pour aller à la 4eme Conférence Internationale sur la Décroissance qui aura lieu du 2 au 6 septembre à Leipzig. http://leipzig.degrowth.org/de/

La décroissance propose une alternative à la croissance économique et à la société qu’elle engendre. Elle vise à changer nos habitudes et à montrer qu’un autre monde est possible en suivant la devise : moins mais mieux ! Nous remplaçons l’individualisme, la consommation, le profit et la concurrence par la solidarité, la convivialité, la coopération et la simplicité volontaire afin de construire une société plus participative, équitable et durable.

Le chemin est le but

Le but du voyage à vélo est de favoriser l’échange, les rencontres et les nouvelles expériences le long du chemin. En autogestion, la caravane parcourra durant 1 mois la route jusqu’à Leipzig en alliant simplicité et joie de vivre.

Objectif de route
· Visites de projets, d’initiatives, de groupes et de festivals qui partagent des valeurs de la décroissance.
· Faire des actions telles que des manifestations
· Expérimenter diverses formes d’hébergement telles que le camping, les centres culturels, les squats…

PRENNEZ PART A LA CARAVANE A VELO, ET PARTAGEZ AVEC NOUS UN ETE EN MOUVEMENT !

http://velokarawaneleipzig.wordpress.com/

caravaneleipzig@gmail.com

Journée sans achat 2013 : résultats du « Grand Concours de la Publicité Nuisible »

« Grand Concours de la Publicité Nuisible »

Voici le bilan de l’action du ROC-Genève pour dénoncer la vente de notre attention, de notre temps, et de notre imagination par la publicité dans les espaces publics, lors de la Journée sans achat 2013 du samedi 28 novembre. Le Courrier a d’ailleurs repris ces résultats dans son édition du jeudi 5 décembre.

1.     Le premier prix (un abonnement d’un an à –Moins !)revient à EasyJet pour sa campagne « Copié/jamais égalé » :

easyjet

Motifs de notre choix :

  • Les avions de Cointrin émettent un million de tonnes de CO2 par an. Ces émissions ont doublé depuis l’an 2000 !. Notre aéroport est passé de 8 à 14 millions de passagers entre 2000 et 2011. 95% de cette augmentation est due aux vols low-cost[1].
  • Dans son message, EasyJet exacerbe la notion de concurrence, alors que le meilleur moyen d’aller vers une société plus durable est de promouvoir la coopération plutôt que la compétition.

2.    Le deuxième prix (tous les n° de –Moins ! publiés) a été octroyé à Mercedes-Benz pour son affiche « Bravez l’hiver »

Justificatif :

  • Les gros 4×4 sont parmi les véhicules les plus polluants et consommateurs en carburant.
  • Comme souvent, cette publicité place la voiture dans un environnement naturel préservé, alors que les infrastructures routières consomment de grandes superficies agricoles et naturelles et que dans la réalité les voitures se retrouvent bloquées dans les embouteillages.
  • Les 4×4 mettent en avant la sécurité (de leurs passagers) alors que ces véhicules sont beaucoup plus dangereux pour les piétons et les cyclistes.

3.    Le troisième prix (une invitation du ROC à un atelier-rencontre, pour promouvoir une société favorisant le bien commun) a été octroyé aux CFF (et à la SGA) pour son développement agressif des espaces publicitaires de la gare

Argumentaire :

  • Le grand panneau électronique, en face des escaliers de la zone commerciale, dont la luminosité varie fortement avec des images violentes et agressives, n’est pas sans danger pour les passants qui risquent de chuter par inadvertance.
  • Par rapport aux mois précédents, plusieurs publicités éthiques ont trouvé leur place à la gare (œuvres d’entraides, institutions culturelles, etc.) Heureux hasard ou choix délibéré qui nous réjouit ? Cependant, de nombreuses affiches (entre autres : GE Money Bank pour le crédit à la consommation, jeux guerriers sur PlayStation, H&M pour une mode vite acheté / vite démodé) ne répondent pas aux valeurs et aux principes d’un espace public devant privilégier les biens communs.

Dans cette période de fêtes, notre action visait à faire réfléchir sur notre rapport à la consommation. La poursuite de la croissance économique est incompatible avec les ressources limitées de la planète.

En partageant mieux le travail, en réduisant les écarts de richesse, en vivant plus simplement, en disposant de plus de temps libre, nous pouvons construire ensemble un monde plus sûr, plus beau et plus juste.



[1] Source : Atelier transition énergétique – Assises transfrontalières, 30 novembre 2013 www.noé21.ch

Journée sans achat 2013 : Grand Concours de la Publicité Nuisible

logo décroissance ROC

Journée sans achat 2013

« Grand Concours de la Publicité Nuisible »

Visite Guidée et remise des prix Samedi 30 novembre

11:00 Rendez-vous et discussion au Bistrot « la Petite Reine »

Place de Montbrillant (en face de la billeterie des CFF) GENEVE

Départ de la visite : 11:15

 

Lors de la journée sans achats 2013, le Réseau Objection de Croissance de Genève (ROC-GE) propose une action visant à dénoncer la vente de notre attention, de notre temps, et de notre imagination par la publicité dans les espaces publics.

Nous vous invitons à une promenade commentée dans la galerie des panneaux publicitaires les plus nuisibles pour la santé sociale, physique ou environnementale.

Le premier prix sera décerné solennellement, entre 11:45 et 12:00.

Lire la suite

Moins de biens, plus de liens

Un des slogans de la décroissance est « Moins de biens, plus de liens« .

Ce slogan signifie que ce qui compte dans la vie, ce n’est pas d’accumuler le plus possible de biens matériels mais d’avoir des liens sociaux.

CostardOr, « notre » société de consommation est basée sur l’individualisme. Pour vendre un maximum d’objets, il faut que chacun ait son propre objet.

Chacun a son propre aspirateur, son propre four à raclette, sa propre voiture, son propre costard…

Mais ce n’est pas l’avis des objecteurs de croissance.

A la place d’une économie de consommation (et donc aussi de productivisme) nous sommes favorable à une économie de fonctionnalité.

Une économie dans laquelle on échange des droits d’usage sur des objets plutôt que les objets eux-mêmes.

Lire la suite