Café décroissance – initiative « GENOMI », la perspective démocratique du tirage au sort

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 4 octrobre, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Initiative « GENOMI », la perspective démocratique du tirage au sort.

Pourquoi le profil sociologique majoritaire des député-e-s élu-e-s au parlement est-il celui des plus aisé-e-s? Ne devrait-il pas être représentatif de la population? Comment s’assurer que la politique menée ne défende pas avant tout les intérêts de la classe qui détient le pouvoir économique? Ces questions sont à la base de l’initiative « Génération Nomination » ou « GENOMI » qui propose que les membres du parlement ne soient plus élus mais tiré au sort.

Le tirage au sort des représentants, qui était un élément central des premières démocraties, reviens peu à peu sur le devant de la scène, non sans soulever son lot de questions et de réactions. Le ROC-VD vous propose de rencontrer un initiant afin d’approfondir avec lui la perspective et les modalités d’un système politique vraiment représentatif.

Intervenants
Charly Pache (Initiant, genomi.ch)
Luca Bagiella (Doctorant SSP, Réseau Consciences-Citoyennes)

Informations pratiques
La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud et avec le soutient du Réseau Consciences-Citoyennes.
Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargions de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Site en travaux

Le site decroissance.ch peut subir quelques problèmes techniques entre le 20 et le 21 septembre.

De même, les mails que vous envoyez durant les jours prochains pourraient ne pas nous parvenir, merci d’insister au cas où nous n’auriez pas de nos nouvelles.

 

Café décroissance – Entreprendre autrement ?

Après une petite pause estivale, nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 6 septembre, à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance sur le thème :

Entreprendre autrement ?

Nous nous trouvons dans un monde où d’une part les entreprises sont de plus en plus grandes et verticalisées et où d’autre part, de nouvelles formes de production (auto-entreprenariat, ubérisation, etc) isolent et individualisent les travailleurs. Devant ces deux facettes d’un même système déshumanisant, il existe des alternatives qui sortent des canons de la productivité et de la compétitivité. Le ROC vous propose de rencontrer deux acteurs de l’économie alternative.

La personne avant le profit; Des décisions prises collectivement; Les statuts et les salaires égaux pour tout-e-s les employé-e-s; Le respect de critères éthiques, sociaux et économiques. Ce ne sont que certains des attributs que nous vous invitons à découvrir et discuter lors de cette rencontre avec la librairie du Boulevard et la chambre de l’économie sociale et solidaire de Genève.

Intervenant-e-s
Anne Dürr de « La Librairie du Boulevard », société coopérative fonctionnant en autogestion

Lara Baranzini, responsable pôle développement et promotion de l’Economie Sociale et Solidaire, APRÈS-GE

Alexandre Burnand, membre du comité d’APRÈS-VD et prestataire d’APRÈS-GE, co-président de la société coopérative neonomia

Informations pratiques
Cette soirée, qui fait partie de la série Au nom du profit tout est permis, est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.
Le débat continue de manière informelle autour d’un buffet de salades (trop chaud pour la soupe!) que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons des salades, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter le repas. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Café décroissance – Les multinationales à l’ère de l’Anthropocène

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 3 mai, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Les multinationales à l’ère de l’Anthropocèneunnamed

L’activité humaine serait-elle devenue une force tellurique si puissante qu’elle altère irréversiblement l’environnement ? Cette hypothèse porte un nom : l’anthropocène. Ce qui arrive à la planète n’est pas une crise environnementale, c’est une révolution géolgique d’origine humaine. Les traces de notre âge urbain, consumériste, chimique et nucléaire resteront des milliers voire des millions d’années dans les archives géologiques de la terre.

Inconnu il y a vingt ans, rarement un terme scientifique aura si vite intégré le vocabulaire courant. Les chercheurs débattent sur le début de cette nouvelle ère. Mais l’enjeu n’est pas seulement scientifique, il est aussi politique et recouvre des débats décisifs pour l’avenir même de la vie sur Terre.

Que signifie une ère géologique dans le vocabulaire instantané des multinationales dont les profits sont calculés au trimestre ? Comment apréhender les décisions prises par des managers basés sur les bénéfices financiers immédiats de ces entreprise alors que leurs impacts aura des conséquences à l’échelle planétaires sur des milions d’années ?

Après une introduction sur la thématique de l’anthropocène et ses grands enjeux, la deuxième partie de soirée sera consacrée à une discussion participative sur le paradoxe temporel entre le temps long et les profits immédiats des multinationales.

Intervenant

Nicolas Kramar, directeur du Musée de la Nature de Sion. Le musée accueille une exposition autour de l’Anthropocène du 18 juin 2016 au 8 janvier 2017.

Cet événement fait partie de la série Au nom du profit tout est permis.

Informations pratiques

La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Revenu de base inconditionnel et objection de croissance

Revenu de base inconditionnel et objection de croissance: un premier pas dans la bonne direction ?fr_rbi

Café décroissance

Mercredi 11 mai, 20h
Centre le Phénix – Rue des Alpes 7, Fribourg

Venez en débattre avec:

Francis Fasel, thérapeute, membre de RBI-Fribourg
Mathieu Despont, ingénieur, membre du comité de BIEN, ancien membre du ROC-NE
Olivier Desmeules, membre du ROC-FR

Télécharger l’affiche ici…

Café décroissance – Projets durables selon les écovillages

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 1er mars, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Projets durables selon les écovillages

Après un demi-siècle d’expérimentations communautaires, les écovillages qui fleurissent partout dans le monde ont mis en évidence ce qui est important pour mener à bien des projets durables. Nous pouvons apprendre de leur expérience et semer des solutions qui sont viables écologiquement, productives économiquement, justes socialement et adaptées à la culture locale. Cette approche universelle favorise une meilleure qualité de vie en développant les liens avec soi-même, les autres et la nature.

Enseignés depuis 10 ans par Gaia Education et le Réseau Mondial des Ecovillages (GEN), les 4 aspects sont à la base de la formation certifiante Design de Systèmes Durables.

Intervenant
Soirée animée par Mim et André Meilland, concepteurs et formateurs en systèmes durables.

Informations pratiques
La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.
Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.

Rencontrer le ROC-VD
Nos activités vous intéresse? Vous voulez participer activement, ou simplement en savoir plus? Venez nous rencontrer lors de notre prochaine réunion mensuelle le mardi 23 février à 19h à la cafet’  de Pôle Sud au 1er étage. On se réjouit de vous voir!

Fribourg: Soirée de soutien au FLIP

S’opposer au système marchand peut coûter cher… Et pour continuer la lutte, le FLIP (Front de Libération de l’Invasion Publicitaire) a besoin de votre soutien !

Jeudi 11 février à 19h à la Coutellerie​, Grand-Fontaine 1, à Fribourg
venez nombreux et nombreuses soutenir le​s trois personnes amendées ​lors de la dernière action de bâchage (le 28 novembre, journée sans achat).

​ Au ​programme :

– Dès 19h, ​souper de soutien​  à prix libre
– 20h,
projection anti-pub​ et débat​
– dès 21h, concert engagé : Onimo assure l’animation musicale de cette soirée festive !

Que fait le FLIP ?
Par des actions de rues et à l’échelle politique, le Front de Libération de l’Invasion Publicitaire (FLIP) dénonce  l’emprise de l’industrie publicitaire sur notre quotidien. En s’imposant à chacun avec un matraquage de chaque instant, la pub pollue nos esprits. Elle nous aveugle sur les conditions réelles de production des marchandises qu’elle vante et sur les conséquences sociales et écologiques de notre hyperconsommation. La publicité n’a qu’une seule raison d’être : nous pousser à l’acte d’achat, par tous les moyens et en tous lieux. Par ses techniques de manipulation, elle assèche notre imaginaire et voudrait nous faire croire que le bonheur dépend de notre pouvoir d’achat.


Le FLIP revendique une liberté de réception qui nous est niée aujourd’hui. Les panneaux publicitaires constituent un bien commun, un espace d’expression qui doit être rendu aux habitantEs et remis au service non pas de l’économie et de la société de consommation, mais du vivre ensemble.
Laissons-la publicité à celles et ceux qui la réclament : notre regard n’est pas à vendre ​!​

Michel-Maxime-Egger

Café décroissance – Ecopsychologie : à l’écoute des voix de la terre

Nous sommes heureuses et heureux de vous convier le mardi 2 février, comme d’habitude à 19h à Pôle Sud à Lausanne pour notre Café Décroissance qui aura comme thème :

Ecopsychologie : à l’écoute des voix de la terre

Pourquoi un tel fossé entre l’information sur les maux de la planète et l’insuffisance des changements de comportement ? Quelles sont les racines – historiques et psychiques – des relations déséquilibrées entre l’être humain et la nature ? Mouvement développé avant tout dans le monde anglo-saxon, l’écopsychologie explore ces questions en profondeur. Elle propose des pistes – théoriques et pratiques – pour nous reconnecter avec la Terre, en honorant notre peine pour le monde, changeant notre regard sur les autres qu’humains, découvrant les dimensions écologiques de notre moi et de notre inconscient. Une contribution forte pour la transition – intérieure et extérieure – vers une société qui respecte la toile de la vie plutôt qu’elle ne la détruit.

Conférence suivie d’un moment d’échanges et d’exercices de « travail qui relie ».

Intervenant

Michel Maxime Egger, auteur de « Soigner l’esprit, guérir la Terre. Introduction à l’écopsychologie » (Labor et Fides, 2015)

Informations pratiques

La soirée est organisée par le Réseau Objection de Croissance – Vaud (ROC-VD) en partenariat avec Pôle Sud.

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi la compléter. Vous pouvez également acheter un verre au bar.