Café-décroissance à Lausanne, mardi 1er avril 2014

Longo maï: utopie et réalité

Mardi 1er avril à 19h à Pôle Sud

Invités: Claude Braun et Caroline Meijiers, membres de Longo Maï

«Pour que cela dure longtemps.» C’est ce que signifie Longo maï en provençal. En fêtant leur quarantième anniversaire cette année, les coopératives de Longo maï peuvent prétendre avoir réussi leur pari initial. Elles constituent d’ailleurs l’une des seules communautés «utopiques» depuis le XIXe siècle à avoir duré plus d’une génération. Près de deux cents adultes vivent sur un pied d’égalité, sans salariat, de manière horizontale et démocratique, dans une dizaine de fermes en Europe.

A l’heure où une exposition célèbre, à Pôle Sud, cet anniversaire, Claude Braun et Caroline Meijiers nous offrent leurs regards sur trente ans d’une vie à la campagne, sans propriété privée ni salariat. Claude a vécu sur différents sites avant de s’installer en 2003 dans la ferme du Montois, dans le Jura suisse, qui compte quatorze habitants. Caroline Meijiers est quant à elle arrive à Longo Mail en 1982, en France tout d’abord, puis s’est installée en Suisse à partir de 1994.

Lire la suite

Disco-soupe à Lausanne, jeudi 10 avril 2014

Disco-soupe à Lausanne, Place de l’Europe, jeudi 10 avril, 15h-19h

Le 10 avril prochain se tiendra à Lausanne, à la place de l’Europe, une disco-soupe organisée par les associations estudiantines Unipoly et SlowFood, qui s’activent notamment en faveur du développement durable.

Le but de cet événement est de sensibiliser le public au gaspillage alimentaire pratiqué en occident, non seulement à titre individuel et familial dans les ménages, mais également causé par le mode de production et de distribution. Entre autres pratiques agroalimentaires incohérentes, les gros distributeurs imposent par exemple aux producteurs des normes de calibrage insensées, générant inévitablement des excédents de productions passant à la poubelle alors même qu’il s’agit d’aliments propres à la consommation.

Afin de lutter contre ce gaspillage indécent, et d’ouvrir un débat public à ce propos, Unipoly organise une disco-soupe, événement sans but lucratif qui prend place dans l’espace plublic, et où les passants sont invités à venir cuisiner des aliments « déclassés » et récupérés à cette occasion. Ainsi on épluche, coupe, cuit et déguste au son de la musique, puisque les disco-soupe sont par nature festives, et convient souvent des musiciens qui ajoutent à la convivialité et à l’esprit de fête du moment.

Avis à tous les curieux, gourmands, et cuisiniers de tous poils, qui souhaitent réagir concrètement face au gaspillage, venez nombreuses et nombreux, accompagnés de vos enfants, parents, amis et voisins, avec vos couteaux et éplucheurs pour partager une soupe aux mille saveurs, et faire mijoter vos idées dans la convivialité. Rendez-vous le jeudi 10 avril, de 15h à 19h, à la Place de l’Europe.

Pour plus d’information, discosoupe@hotmail.ch

Café-décroissance à Lausanne, mardi 4 mars 2014

Vers une écologie intérieure : retrouver notre unité avec la Terre

Mardi 4 mars à 19h à Pôle Sud

Invité: Michel Maxime Egger, auteur de « La terre comme soi-même »

La crise écologique n’est pas seulement au-dehors, elle est aussi au-dedans de nous. Tout nécessaires qu’ils soient, les écogestes au quotidien, les lois et les technologies vertes ne suffiront pas à y répondre en profondeur. Sa résolution appelle à un changement de paradigme et à une transformation intérieure, indissociables de la transition écologique à effectuer pour sortir du modèle croissanciste-productiviste-consumériste.

L’enjeu est de changer notre regard sur la nature et l’être humain, de passer d’une conception dualiste, matérialiste et anthropocentrique à une vision qui redonne à la nature une dimension d’intériorité et permette de retrouver notre unité avec la Terre. Une manière d’ancrer plus profondément dans l’être les nécessaires engagements citoyens, en travaillant sur les ressorts intimes (désir et peur) – souvent inconscients – qui nous rendent participants au système économique qui détruit la planète. Lire la suite

Préparation d’une caravane à vélo pour aller à Leipzig

Appel à tous les ROCs, groupes de décroissance, cyclistes ou autres

Nous avons le plaisir de vous annoncer qu’une caravane à vélo décroissante partira à la mi-août de Suisse pour se rendre à la conférence internationale sur la décroissance, qui aura lieu du 2 au 6 Septembre 2014 à Leipzig. Avec la devise le chemin est le but, notre itinéraire s’orientera sur des rencontres avec des projets/collectifs intéressants, afin d’échanger des idées et faire des rencontres tout au long du chemin.

La caravane partira de Genève et passera par Lausanne, Fribourg, Berne et Bâle, puis continuera ensuite en direction de Leipzig. Au total, il s’agit d’une distance d’environ 1250 km, qui sera parcourue en 2 à 3 semaines, selon le rythme et les pauses découvertes.

Si vous êtes intéressés à participer ou à nous soutenir, que ce soit de manière directe dans le comité d’organisation ou de manière indirecte en donnant des conseils, nous vous invitons donc à vous joindre à nous lors de la prochaine réunion de préparation bilingue franco-germanophone qui aura lieu le 25 février à 19:30 h au Café du Belvédère à Fribourg.

Merci de nous annoncer votre présence ou intérêt par mail et n’hésitez pas à diffuser cet appel.

Markus de Décroissance Bern (che.kusi@bluemail.ch) et Mirjam du ROC Vaud (mirj.buehler@gmail.com)

Café décroissance à Lausanne mardi 11 février

Projection et débat :

« La biologie de synthèse et l’homme augmenté »

Détails et invités :
Projection du film « La révolte des chimpanzés du futur» de Camille Ludd (2013) 11 min,
suivie d’un débat avec
Pièces et Main d’œuvre, atelier d’enquête critique à Grenoble (France)
Suivie d’une soupe canadienne

Rendez plus convivial la soupe avec un petit plus de votre cuisine!

« Pièces et Main d’Oeuvre, atelier de bricolage pour la construction d’un esprit critique à Grenoble, agit depuis l’automne 2000 de diverses manières : enquêtes, manifestations, réunions, livres, tracts, affiches, brochures, interventions médiatiques et sur Internet, etc. 

Lire la suite

Café décroissance à Lausanne mardi 14 janvier

La permaculture: Une autre approche de l’agriculture

Avec

La famille KALT, producteurs en permaculture à Gollion (vaud)

suivie d’un débat animé par le Réseau des Objecteurs de Croissance, Vaud.

UNE METHODE AGRICOLE HORS NORMES ET UNE PHILOSOPHIE DE VIE

La permaculture est une approche différente de l’agriculture, qui s’attache à prendre en compte tous les paramètres de la production, sans recours aux engrais et aux pesticides d’aucune sorte.

Lire la suite

Journée sans achat 2013 : résultats du « Grand Concours de la Publicité Nuisible »

« Grand Concours de la Publicité Nuisible »

Voici le bilan de l’action du ROC-Genève pour dénoncer la vente de notre attention, de notre temps, et de notre imagination par la publicité dans les espaces publics, lors de la Journée sans achat 2013 du samedi 28 novembre. Le Courrier a d’ailleurs repris ces résultats dans son édition du jeudi 5 décembre.

1.     Le premier prix (un abonnement d’un an à –Moins !)revient à EasyJet pour sa campagne « Copié/jamais égalé » :

easyjet

Motifs de notre choix :

  • Les avions de Cointrin émettent un million de tonnes de CO2 par an. Ces émissions ont doublé depuis l’an 2000 !. Notre aéroport est passé de 8 à 14 millions de passagers entre 2000 et 2011. 95% de cette augmentation est due aux vols low-cost[1].
  • Dans son message, EasyJet exacerbe la notion de concurrence, alors que le meilleur moyen d’aller vers une société plus durable est de promouvoir la coopération plutôt que la compétition.

2.    Le deuxième prix (tous les n° de –Moins ! publiés) a été octroyé à Mercedes-Benz pour son affiche « Bravez l’hiver »

Justificatif :

  • Les gros 4×4 sont parmi les véhicules les plus polluants et consommateurs en carburant.
  • Comme souvent, cette publicité place la voiture dans un environnement naturel préservé, alors que les infrastructures routières consomment de grandes superficies agricoles et naturelles et que dans la réalité les voitures se retrouvent bloquées dans les embouteillages.
  • Les 4×4 mettent en avant la sécurité (de leurs passagers) alors que ces véhicules sont beaucoup plus dangereux pour les piétons et les cyclistes.

3.    Le troisième prix (une invitation du ROC à un atelier-rencontre, pour promouvoir une société favorisant le bien commun) a été octroyé aux CFF (et à la SGA) pour son développement agressif des espaces publicitaires de la gare

Argumentaire :

  • Le grand panneau électronique, en face des escaliers de la zone commerciale, dont la luminosité varie fortement avec des images violentes et agressives, n’est pas sans danger pour les passants qui risquent de chuter par inadvertance.
  • Par rapport aux mois précédents, plusieurs publicités éthiques ont trouvé leur place à la gare (œuvres d’entraides, institutions culturelles, etc.) Heureux hasard ou choix délibéré qui nous réjouit ? Cependant, de nombreuses affiches (entre autres : GE Money Bank pour le crédit à la consommation, jeux guerriers sur PlayStation, H&M pour une mode vite acheté / vite démodé) ne répondent pas aux valeurs et aux principes d’un espace public devant privilégier les biens communs.

Dans cette période de fêtes, notre action visait à faire réfléchir sur notre rapport à la consommation. La poursuite de la croissance économique est incompatible avec les ressources limitées de la planète.

En partageant mieux le travail, en réduisant les écarts de richesse, en vivant plus simplement, en disposant de plus de temps libre, nous pouvons construire ensemble un monde plus sûr, plus beau et plus juste.



[1] Source : Atelier transition énergétique – Assises transfrontalières, 30 novembre 2013 www.noé21.ch

Café décroissance à Lausanne mardi 3 décembre sous forme de projection-débat

Projection du documentaire:

« Surplus – La consommation par la terreur » d’Erik Gandini et Johan Söderberg (Suède, 2003, 50 min),


suivie d’un débat animé par le Réseau des Objecteurs de Croissance, Vaud.

Résumé – La consommation par la terreur

Un documentaire peu banal sur la société de consommation. Où l’on passe de Cuba et de Fidel, vus d’une manière rarement montrée ailleurs, à la production de poupées gonflable « sur mesure ». Où Georges Bush et Silvio Berlusconi se dévoilent, à leur corps défendant, comme des pantins des multinationales, alors que Steve Balmer passe pour ce qu’il est – un fou furieux – au moyen d’images fournies par Microsoft. Où John Zerzan, le « pape » de l’anarcho-primitivisme, explique pourquoi les manifestants altermondialistes de Seattle ou de Gênes ne Lire la suite

Journée sans achat 2013 : Grand Concours de la Publicité Nuisible

logo décroissance ROC

Journée sans achat 2013

« Grand Concours de la Publicité Nuisible »

Visite Guidée et remise des prix Samedi 30 novembre

11:00 Rendez-vous et discussion au Bistrot « la Petite Reine »

Place de Montbrillant (en face de la billeterie des CFF) GENEVE

Départ de la visite : 11:15

 

Lors de la journée sans achats 2013, le Réseau Objection de Croissance de Genève (ROC-GE) propose une action visant à dénoncer la vente de notre attention, de notre temps, et de notre imagination par la publicité dans les espaces publics.

Nous vous invitons à une promenade commentée dans la galerie des panneaux publicitaires les plus nuisibles pour la santé sociale, physique ou environnementale.

Le premier prix sera décerné solennellement, entre 11:45 et 12:00.

Lire la suite