Archives mensuelles : novembre 2014

LES GRANDS MARCHÉS TRANS-OCÉANIQUES – ET NOUS ?

 

Conférence publique au

Centre St-François, Rue du Vorbourg 4, Delémont,

le samedi 13 décembre 2014 à 19.00 heures,

avec Paolo GILARDI et Jacques CAMBON

 

* * *

Le Réseau des Objecteurs de Croissance (ROC – JuraS) vous invite à participer à un débat public destiné à nous éclairer sur les enjeux globaux et locaux

des nouveaux accords commerciaux qui se négocient secrètement

entre l’Union européenne et les États-Unis (TAFTA: Grand Marché transatlantique),

et entre la Suisse et 50 autres pays (TiSA: Trade in Services Agreement).

Allons-nous laisser quelques grandes entreprises transnationales

(ici, par exemple, Syngenta, Novartis, Nestlé)

organiser et privatiser ce qui nous appartient et fonde le bien commun:

la terre, l’eau, les semences, les micro-organismes, le vivant en général,

les minéraux, les hydrocarbures, le savoir, l’Internet ?

Deux conférenciers présenteront brièvement ces enjeux

et répondront à vos questions:

Paolo GILARDI, de Genève,

membre du Syndicat des services publics,

et Jacques CAMBON, de Haute-Savoie,

ingénieur hydrologue, membre d’Attac 74.

Ce débat clôturera l’Assemblée générale du ROC-JuraS qui aura lieu

ce même jour dès 17.00 h. au Centre St-François.

Le réseau jurassien des objecteurs de croissance fêtera ainsi

sa première année d’existence avec ses proches amis

de la Sobriété heureuse, de l’Altermondialisme, des SEL, de la Gratiferia,

de Longo maï, d’Attac et de Librevent,

et avec toute personne qui s’inquiète de la décroissance en cours !

 

Café Décroissance “Médecine et décroissance sont-elles compatibles?”

Cafe_decroissance

 

Le ROC-Vaud se réjouit de vous inviter à son prochain Café décroissance qui aura lieu mardi 2 décembre 2014, dès 19h à Pôle Sud, et est intitulé

“Médecine et décroissance sont-elles compatibles?”

Nous recevrons à cette occasion François Choffat, médecin généraliste spécialisé en homéopathie et en nutrithérapie. Il est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Hold-Up sur la santé ».

92493_f.jpgLes coûts de la médecine affichent une croissance très supérieure à la moyenne. Pourtant cette croissance ne correspond pas à des besoins de soins réels, mais à à des manipulations commerciales qui créent des besoins fictifs en jouant sur la peur de la souffrance et de la mort. La promotion d’une prétendue prévention tous azimuts permet de faire consommer de la médecine à des populations en bonne santé. Par ailleurs la croissance de la consommation, alimentaire en particulier, crée des maladies qu’on peut réellement prévenir en modifiant son comportement de consommateur. Il faut aussi savoir que les médecines complémentaires permettent, non pas de remplacer la médecine, mais de résoudre la majorité des problèmes de santé ordinaires à moindres frais et à moindres risques.

La soirée est organisée par le ROC-VD dans le cadre de ses « cafés décroissance » en partenariat avec Pôle Sud.

Informations pratiques

Le débat continue de manière informelle autour d’une soupe que le ROC-VD vous prépare. L’idée est que nous nous chargeons de cette soupe, et que vous apportiez, si vous le désirez, de quoi compléter cette soupe. Vous pourrez également acheter un verre au bar comme auparavant.

Au plaisir de vous retrouver nombreux et nombreuses!